Retour

10 octobre: Journée de la santé mentale – Tél 143 s’entretient d’égal à égal avec les personnes en recherche d’aide

News
10.10.2014
Les maladies psychiques, tout comme les maladies physiques, font partie de la vie et peuvent toucher tout le monde. La Main Tendue et son offre d’écoute 24 heures sur 24, s’engage contre la marginalisation et la stigmatisation des malades psychiques. La campagne qui débute le 10 octobre poursuit le même objectif.

Une personne sur deux en Suisse souffre, à un moment donné de sa vie, d’une maladie psychique sérieuse. Les personnes atteintes se sentent souvent seules, elles ont peur d’être rejetées et d’exprimer leur souffrance. Les malades psychiques ont besoin d’une aide thérapeutique mais aussi avant tout d’écoute et de compréhension au quotidien. C’est pourquoi des milliers de personnes atteintes dans leur santé psychique font appel chaque année aux plus de 600 répondants de La Main Tendue. Beaucoup de ces personnes savent qu’au Tél 143, l’entretien se passe d’égal à égal et qu’elles sont prises au sérieux.

À l’occasion de la journée internationale de la santé mentale, La Main Tendue aimerait demander à toutes les personnes vivant en Suisse de considérer les malades psychiques avec ouverture. La plupart du temps, une écoute active peut soulager sur le moment les personnes psychiquement atteintes, de telle sorte qu’elles puissent mieux gérer leur maladie, mieux l’assumer ou retrouver du courage. La Main Tendue en fait l’expérience depuis de nombreuses années.

La dernière campagne en date mise aussi sur le 143

La campagne «Comment vas tu?», débutée le 10 octobre dans plusieurs Cantons, aimerait sensibiliser au fait qu’il est important et juste de parler ouvertement des maladies mentales. C’est la seule approche adéquate vis à vis des personnes malades. La campagne, soutenue par plusieurs Cantons et Organisations, aimerait contribuer à moins de marginalisation des personnes concernées ainsi qu’à diminuer les tabous et les préjugés négatifs. De nombreuses personnes ont peur de ne pas trouver les mots justes lorsqu’elles abordent avec quelqu’un la question d’éventuels problèmes psychiques. La campagne donne des conseils pour les proches, les amis et les connaissances des malades psychiques. Tel 143 est également mentionné dans le cadre de cette campagne en tant qu’organisation à laquelle on peut s’adresser.