Triste et abattue - "rien ne va plus"

L’appelante a environ 45 ans, elle vit seule avec son mari, les deux enfants du couple sont adultes et ont quitté la maison. D’une voix traînante, elle explique qu'elle dort très mal depuis quelques semaines, reste éveillée la nuit et ressasse les mêmes choses. Le matin, elle se sent courbaturée, doit se forcer à se lever et à aller au travail.

Elle est caissière dans un centre commercial. Son travail est très stressant. Elle a de la peine à se concentrer ces derniers temps. A la maison, elle n’arrive pas à s’occuper de son ménage; elle a l’impression d’avoir tout raté. Il s’avère, au cours de la discussion, que son médecin de famille l’a mise en congé maladie. Elle passe désormais la plus grande partie de son temps sur son canapé devant la télévision, même si rien ne l’intéresse vraiment. Elle n’a plus envie non plus, comme avant, de sortir avec ses amies. Elle ne fait plus la cuisine parce qu’elle n’a plus d’appétit… Elle se sent souvent très triste même si elle n’a pas vraiment de raison pour cela. - Dans cet entretien, il s’agit surtout de supporter avec l’appelante sa tristesse et d’essayer de l’encourager à faire de petits pas.