Peur et attaques de panique

La peur et la panique envahissent toute la personne limitant ainsi fortement sa perception de la réalité. Les personnes concernées redoutent le pire dans une telle situation. Les sentiments de peur se répandant dans le corps. La respiration est souvent peu profonde et très rapide; la personne transpire, son coeur s'emballe, ce qui peu la mener au bord de l'évanouissement.

Tél 143 face aux personnes souffrant de peur et d'attaques de panique
Les sentiments et pensées de peur peuvent se transférer sur nos collaborateurs bénévoles au cours de l'entretien de telle sorte qu'ils les sentent et les vivent eux-mêmes. Ils peuvent ressentir la même pression et répondent avec des mots se voulant sécurisants. Les personnes souffrant de peur et de panique ont besoin de cet apaisement et de cet ancrage. Il faut naturellement d'abord clarifier avec les appelants s'il n'existe pas un réel danger. Mais il apparaît souvent clairement qu'il s'agit d'une attaque de peur et moins d'un danger dans la réalité. Les personnes concernées peuvent aussi souvent verbaliser qu'elles sont en train d'avoir une attaque de panique.

Le soutien de Tél 143
Il s'agit de parler avec un langage lent, appuyé, calme et simple. Nous pouvons de cette façon "amortir cette course panique". Notre respiration paisible va inconsciemment stabiliser un peu la respiation de la personne subissant une attaque de peur et de panique. Ca ne sert en général à rien de la dissuader de sa peur. Elle pourrait peut-être le comprendre au niveau cognitif mais les symptômes émotionnels persistent. La personne doit recouvrer son intégralité, s'ancrer dans le sol. Il existe plusieurs possibilités pour cela. Le plus efficace est de ressentir son corps. On invite la personne à se tenir sur ses deux pieds, à s'assoir le dos droit, à activer ses sens, le toucher, la vue, l'ouïe. Sa conscience s'élargit et l'étau resenti dans le corps se desserre.

Il ne s'agit souvent pas de la première attaque; il est donc important d'aborder les ressources des victimes et de les activer. Nous demandons ce qui les a déjà aidé dans pareille situation. Si nous sentons un certain apaisement au cours de l'entretien, nous pouvons voir avec la personne où elle se trouve sur une échelle de la peur par rapport au début de l'entretien.

Informations et liens

Infoentraidesuisse: coordination et soutien des groupes d'entraide en Suisse. Les victimes peuvent souvent très bien se comprendre et s'aider parce qu'elles savent de quoi les autres personnes qui souffrent des mêmes problèmes ou de difficultés analogues parlent. Infoentraidesuisse offre un grand nombre de groupes d'entraide dans beaucoup de régions.

 

 

______________________________________________